Guinée Équatoriale: le Grand Hôtel Djibloho invite au golf

Le grand palace de luxe élargit progressivement sa clientèle à un public international, issu du continent et du monde.

Guinée Équatoriale: le Grand Hôtel Djibloho  invite au golf
La 5ème édition du Tournoi BGFIBank Guinée Equatoriale a été remporté chez les hommes par Mario Esono Mico.

Le golf est un atout majeur de l’attractivité du Grand Hôtel Djibloho. Pied-à-terre de l’oligarchie politico-financière équato-guinéenne, le grand palace de luxe élargit progressivement sa clientèle à un public international, issu du continent et du monde. Et pour ce faire, le Grand Hôtel sait compter sur son époustouflant parcours de golf : un 18 trous au cœur de la jungle équatoriale – subtilement traversé – par une rivière et ceinturant majestueusement le gigantesque palace. L’hôtel organise jusqu’à 06 tournois au courant de l’année, dans le but d’attirer les grands amateurs fortunés du golf.

Vicenzo Presti, le directeur général du Grand Hôtel Djibloho affirme d’ailleurs « qu’avec la durée, ce genre d’événement sera une très grande source de revenus pour l’hôtel avec des visiteurs, golfeurs qui sont des gens qui savent comment dépenser leur argent », précise-t-il.

Le Grand Hôtel a d’ailleurs pu convaincre, sans difficulté, BGFIBank Guinée Équatoriale de faire jouer la 5ème édition de son tournoi BGFIBank GE à Djibloho. Résultat des courses, l’hôtel a reçu, le 29 février, 25 joueurs amateurs en provenance de la capitale, Malabo et du reste du monde. « La plupart des participants sont Équato-guinéens, mais nous avons aussi de nombreux visiteurs étrangers d’Europe (Italie, France) d’Afrique (Kenya, Côte d’Ivoire, Cameroun) et des Etats-Unis », va déclarer Vicenzo Presti, juste après la cérémonie d’ouverture.

Une 5ème édition remportée chez les hommes par Mario Esono Mico. Bénéficiant du handicap le plus élevé, le jeune golfeur amateur de nationalité équato-guinéenne se hisse sur la plus haute marche du podium. Anastasia Mowunu une amatrice également du pays,  inscrite au Safitel Sipopo Golf Club, s’impose chez les dames.

Mario Esono Mico, vainqueur chez les messieurs de la 5ème édition du Tournoi BGFIGE

Des alliés de poids

Dans cette promotion du Grand Hôtel Djibloho par le golf, la direction sais compter sur des partenaires indéfectibles et stratégiques. C’est le cas avec BGFI Guinée Équatoriale. Dotée de 08 agences en Guinée Equatoriale – dont 04 sur la partie continentale – la filiale équato-guinéenne du Groupe BGFIBank s’associe au sport et au golf en particulier. Elle apporte toutes les facilités à l’organisation rapide d’un tournoi.

Le Directeur, général de BGFIBank GE, Nicolas Lemme, lors de la cérémonie de cloture du tournoi à Djibloho soutiendra que « la Banque met en place tout ce qu’il faut : la logistique, certains équipements et de nombreux supports de communication », déclare-t-il.

Toujours pour le développement par le golf, le Grand Hôtel Djibloho sait aussi compter sur la compagnie aérienne nationale, CEIBA Intercontinental, qui désert quasi-quotidiennement l’Aéroport international Général Obiang de Mongomoyen, situé à seulement 26 Km du Grand Hôtel. Le transporteur connecte quotidiennement la Guinée Équatoriale à de nombreuses capitales africaines telles que Lomé, Cotonou, Abidjan Dakar… Elle effectue également plusieurs liaisons avec l’Europe via Madrid.

Une vue partielle de l’aille droite du Grand Hôtel Djibloho

« Accompagner le golf, c’est soutenir le ciblage d’une clientèle haut de gamme pour notre industrie touristique. Raison pour laquelle nous-nous sommes associés à BGFIGE pour présenter à travers le golf tout le potentiel du Grand Hôtel Djibloho: un véritable symbole de la puissance de l’offre dans le secteur en Guinée-Équatoriale », martèle Maria Milagrosa Nchama, responsable du corporate au sein de la compagnie.

                                Guy Nfondop à Djibloho

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.