Coronavirus : le Tchad va mobiliser 943 milliards de FCFA contre la pandémie

Un fonds national de solidarité et de soutien aux populations vulnérables sera mis en place au plus vite, avec une dotation initiale de 100 milliards de francs CFA (environs 152,4 millions d'euros). L'Etat prendra aussi en charge les factures d'eau pour six mois à compter du 1er avril et les factures d'électricité pour trois mois.

Coronavirus : le Tchad va mobiliser 943 milliards de FCFA contre la pandémie
Le Tchad a enregistré 23 cas de COVID-19 depuis la détection du premier le 19 mars. Deux patients ont été déclarés guéris.

Pour répondre à la détresse sociale des plus démunis, le président Déby a décidé entre autres la prise en charge par l’Etat des factures d’eau pour six mois à compter du 1er avril et des factures d’électricité pour trois mois. Une enveloppe minimale de 25 milliards de francs CFA (environ 38,1 millions d’euros) sera mobilisée pour renforcer les stocks de l’Office national de sécurité alimentaire (ONASA)

D’autre part, il a ordonné au gouvernement de mettre rapidement en œuvre une panoplie de mesures pour accompagner les acteurs économiques. Il s’agit notamment d’une réduction de 50% de la contribution au titre de la patente au profit de tous les assujettis et des contributions au titre de l’impôt général libératoire (IGL) sur tout le territoire national pour l’année 2020. Les produits et matériels médicaux qui entrent dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus seront exonérés de tous droits de douanes et taxes.

Les dettes dues aux fournisseurs de l’Etat seront réglées dans les meilleurs délais pour un montant de 110 milliards de francs CFA (environ 167,6 millions d’euros) par la mobilisation de l’épargne des banques tchadiennes.

En outre, le président a décidé de procéder au recrutement immédiat de 1.638 agents de santé dont les dossiers étaient en instance d’instruction à la Fonction publique. Durant toute la période de crise, conformément au plan de contingence, des indemnités spéciales seront accordées au personnel soignant mobilisé.

Tous les projets et toutes les actions envisagés dans le cadre des mesures de riposte sanitaire et d’accompagnement économique et social, induisent des charges importantes à hauteur de 943 milliards de francs CFA (environ 1,44 milliards d’euros), dont plus de 200 milliards (environ 304,8 millions d’euros) sont immédiatement mobilisables dans le cadre de la restructuration du budget de l’Etat, a précisé M. Déby.

Le Tchad a enregistré 23 cas de COVID-19 depuis la détection du premier le 19 mars. Deux patients ont été déclarés guéris.

Sources: Présidence du Tchad

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.