CEMAC: la BDEAC renforce ses capacités de financement

La Banque est plus que jamais déterminée à se positionner en moteur incontournable du financement des économies et de l’intégration dans la sous-région.

CEMAC: la BDEAC renforce ses capacités de financement
Fortunato-OFA MBO NCHAMA, le président de la BDEAC, lors de la mission de haut niveau conduite par Gilbert ONDOGO, Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et de l’Industrie du Congo, président PREF-CEMAC.

La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale(BDEAC), veut, bien plus que ces dernières années, se placer en maillon essentiel du financement des économies et de l’intégration, au sein de la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale(CEMAC). Dans cette dynamique, elle s’est engagée à mobiliser dans un court délai 2.563,4 milliards de FCFA auprès des bailleurs de fonds et partenaires financiers pour le financement de 12 projets intégrateurs prioritaires; sélectionnés sur les 84 projets que compte la phase 2 du Programme Economique Régional (PER) 2017-2021, adopté par la Conférence des chefs d’États de la CEMAC.

Dans cette dynamique, Fortunato-OFA MBO NCHAMA, le président de la BDEAC, vient de participer à une mission de haut niveau conduite par Gilbert ONDOGO, Ministre d’Etat, ministre de l’Economie, de l’Industrie du Congo, président du Comité de Pilotage du Programme des Réformes Économiques et Financières de la CEMAC (PREF-CEMAC). Cette mission a également connu la participation du ministre des Finances et du Budget du Tchad, Président du comité ministériel de l’Union monétaire d’Afrique centrale(UMAC), du Président de la Commission de la CEMAC et du Secrétaire permanent du PREF-CEMAC, ainsi que leurs collaborateurs.

La délégation a eu une séance de travail à Paris avec le Directeur Général de l’Agence Française de Développement (AFD). Elle s’est rendue ensuite à Jeddah en Arabie Saoudite où elle a échangé avec le Président de la Banque Islamique de Développement (BID), avant Dubaï (Emirats Arabes Unis), où elle a eu des séances de travail avec le Président du Groupe The Private Office du Prince Sheikh Ahmed Dalmook Al Maktoum, le PDG de Millenium Finance Corporation et Dubai Port World (DPW). Les différents partenaires rencontrés ont fait part de leur disponibilité à accompagner la zone CEMAC dans la mise en œuvre des PER, soit à travers des mécanismes classiques, soit à travers des financements innovants.

Partenariat renforcé avec le Groupe BGFIBank

Dans la même logique d’efficacité dans la mobilisation des ressources, la BDEAC a renforcé, le 27 janvier à Brazzaville, ses relations de coopération avec le groupe Groupe BGFIBank. Les deux entités ont déjà œuvré ensemble dans le cofinancement de plusieurs projets de développement de la sous-région, notamment dans les secteurs de l’industrie, l’agro-industrie, l’agro-pastoral, le transport, l’immobilier et l’éducation. Il est à noter qu’au cours des dernières années, les deux institutions bancaires ont conjointement financé 11 projets de développement pour près de FCFA 200 milliards, permettant ainsi aux promoteurs concernés de lever environ FCFA 570 milliards par effet de levier.

Avec un partenariat renfoncé, la BDEAC et groupe Groupe BGFIBank ont annoncé de grandes opportunités d’affaires pour les opérateurs économiques de la sous-région au cours du présent exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.