Pétrole: NSIA Banque prête 100 milliards de FCFA au raffineur ivoirien SIR

La Banque a mis en place une nouvelle ligne de financement de 100 milliards FCFA au profit de la société ivoirienne de raffinage(SIR). L’objectif étant de doper les capacités de la compagnie, afin de lui permettre de renforcer sa compétitivité et de demeurer parmi les acteurs majeurs du secteur en Afrique de l’Ouest.

Pétrole: NSIA Banque prête 100 milliards de FCFA au raffineur ivoirien SIR
La SIR est redevenue bénéficiaire depuis 2017 avec un résultat net de 45,4 milliards de FCFA.

En décidant de renouveler une ligne de crédit de 100 milliards de FCFA à la Société ivoirienne de raffinage(SIR), ESIA Côte d’Ivoire permet à l’entreprise « d’assurer un approvisionnement constant et soutenu en ressources naturelles brutes »  avait expliqué Thomas Camara, le directeur général de SIR lors de la signature de la convention de financement le 13 novembre dernier.

« Je me réjouis de ce partenariat qui confirme, une fois de plus, la capacité de NSIA Banque CI à répondre efficacement aux besoins de développement stratégiques de notre établissement », a ajouté le patron de la compagnie dont la production s’exporte dans la région ouest africaine.

Ces ressources portent à plus de 200 milliards FCFA les fonds accordés par la banque au raffineur depuis 2018. « NSIA Banque CI est fière de contribuer aux projets de développement de la (…) SIR. Ce financement traduit pour chacune des entités une volonté manifeste de contribuer au développement de la Côte d’Ivoire à travers l’amélioration du cadre de vie des populations ivoiriennes et sous régionales » a déclaré Léonce Yacé, directeur général de NSIA Banque CI.

Ce financement intervient alors que la SIR a retrouvé ses pleines capacités avec le redémarrage il y a quelque mois de son hydrocraqueur, un outil de haute performance qui vient renforcer ses capacités de traitement de brut et sa compétitivité. Une bonne nouvelle pour la compagnie redevenue bénéficiaire depuis 2017 avec un résultat net de 45,4 milliards de FCFA (69,2 millions d’euros) passé à 23,8 milliards FCFA (36,3 millions d’euros) en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.