Hydrocarbures: le Tchad annonce une augmentation de sa production pétrolière

Le parlement tchadien vient d’approuver un partage de production entre EWAAH Investors Limited et l’Etat du Tchad. La société des Iles Vierges Britanniques investira plus de 83 millions de dollars pour explorer des blocs dans le bassin des Erdis, au nord-est du pays.

Hydrocarbures: le Tchad annonce une augmentation de sa production pétrolière
Le Tchad se satisfait du pourcentage des redevances sur la production pour l’Etat arrêté à 16,5% en cas de découverte du pétrole brut et 5% dans le cas du gaz naturel. Credit photo: SGG

Les députés tchadiens ont adopté, mardi 26 novembre, un projet de loi portant approbation du contrat de partage de production entre le Tchad et la société EWAAH Investors Limited, signé le 6 septembre 2019, à N’Djamena. Les parlementaires, dans cette décision se sont appuyés sur le rapport de la Commission économique et du plan de l’Assemblée nationale, qui a conclu que la société a les capacités techniques et financières nécessaires pour mener à bien le projet. Et s’est satisfaite du pourcentage des redevances sur la production pour l’Etat du Tchad arrêté à 16,5% en cas de découverte du pétrole brut et 5% dans le cas du gaz naturel; une première dans le pays.

EWAAH Investors Limited investira plus de 83 millions de dollars dans son exploitation des blocs octroyés, restés longtemps sans preneur. La société paiera au profit de l’Etat, en une seule tranche, un bonus de signature d’un montant de 3,5 millions de dollars US, dans un délai de 60 jours, à compter de la transmission de la loi d’approbation du contrat de partage de production.

L’Etat plus regardant

Des dispositions du contrat indiquent que l’Etat est titulaire des titres miniers et propriétaire des hydrocarbures du périmètre. EWAAH LTD réalise pour le compte de l’Etat et à ses risques et périls les investissements nécessaires et reçoit en contrepartie une part de la production pour la récupération de son investissement ainsi que sa rémunération.

L’Etat est entièrement associé aux opérations et aux prises de décisions dans le cadre d’un comité de gestion. Les décisions stratégiques et opérationnelles doivent être prises avec l’accord préalable de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.