New-York: Bill Gates, Mo Ibrahim et Aliko Dangote échange sur les affaires en Afrique

En marges de la 74eme Assemblée générale de l’ONU, les trois milliardaires ont examiné les grands enjeux de l’investissement en Afrique, parmi lesquels le réchauffement climatique et la corruption.

New-York: Bill Gates, Mo Ibrahim et Aliko Dangote échange sur les affaires en Afrique
Bill Gates, Mo Ibrahim et Aliko Dangote sur la scène de l’Africa Center, à New York le 23 septembre 2019. Photo: AW

Les philanthropes Bill Gates, Mo Ibrahim et Aliko Dangote sont montés sur la scène de l’Africa Center, à New York le 23 septembre 2019, pour une discussion de haut niveau sur l’avenir des affaires en Afrique. Ils ont ainsi échangé, sans filtre, devant des chefs d’Etat africains, des chefs d’entreprise et des célébrités, dont la top model Naomi Campbell.

Pour Bill Gates, malgré la forte croissance de ses économies, l’un des grands défis auquel seront confrontés les investissements, en Afrique, est le changement climatique. «L’Afrique est le pays où nous allons relever certains de nos défis les plus difficiles ». a déclaré Bill Gates, avant de constater que cela aura un « impact sur le changement climatique, bien que l’Afrique ne contribue réellement pas à cette situation ». Le milliardaire soutient que les conséquences réelles seront d’abord ressenties par les agriculteurs africains », a-t-il déclaré.

Le milliardaire Mo Ibrahim a quant à lui relevé que le stéréotype de l’Afrique corrompue est le véritable problème. Rappelant que la corruption est un phénomène mondial qui frappe également l’occident.   « Les gens pensent que l’Afrique est un continent très corrompu. La corruption est un problème mondial. Je ne pense pas que ce soit un problème africain», conclu Mo Ibrahim. 

Dans son intervention, Aliko Dangote s’est focalisé sur la richesse croissante de l’Afrique. Affirmant qu’aujourd’hui, « quatre des cinq économies les plus dynamiques du monde, se trouvent en Afrique subsaharienne».

Dangote offre 20 millions de dollars à Africa Center

Le Centre a reçu une aide financière de 25 millions de dollars en dons, dont 20 millions de la Fondation Aliko Dangote pour achever sa prochaine phase de construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.